Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Handle with care (Jodi Picoult) December 28, 2009

When you are expecting a baby, all you really want is for it to be healthy.  Charlotte and Sean O’Keefe would have asked for just that had they been given the chance. Instead, their lives are made up of endless worrying, sleepless nights, medical bills and the pitying stares of other parents. They are also plagued with the “what ifs”. Willow, despite her condition, is a delightful child. She’s smart, pretty, loving, courageous and incredibly wise for a 5 year old. Willow is who she is, despite her osteogenesis imperfecta. Willow’s bones are so fragile that just holding her can break her ribs, a mere fall can cause an arm or leg fracture and a normal life is simply out of the question.

They learn to cope with Willow’s illness and to compensate. They learn to accept and deal. But when a series of events leads them to wonder what they might have decided if they had been given the chance to let Willow be born this way or not, the entire family bond is shaken and twisted, tested and challenged.

This is another wonderful, difficult and thought provoking book about the fragility of life and just how far we will go to protect it.

I rate this book 4 out of 5 stars.

***

Handle with care (Jodi Picoult)*

Lorsque vous attendez un enfant, ce que vous voulez par-dessus tout c’est qu’il soit en santé. C’est ce que Charlotte et Sean O’Keefe auraient décidé s’ils en avaient eu la chance. Au lieu de cela, leur vie est maintenant faite de craintes, soucis, nuits blanches, frais médicaux et de la pitié des autres parents. Ils sont aussi assaillis par les moments de “et si seulement…”. Malgré sa condition, Willow est une enfant charmante. Elle est intelligente, jolie, affectueuse, courageuse et très sage du haut de ses 5 ans. Willow est une petite fille à part entière, malgré son ostéogénèse imparfaite. Ses os sont si fragiles que le simple fait de la serrer dans nos bras peut lui fracturer les côtes. Une petite chute tout à fait banale peut lui causer une fracture du bras ou de la jambe, et tout espoir d’une vie normale est oublié.

Ils apprennent à vivre avec la maladie de Willow et à compenser. Ils apprennent à accepter et à y faire face. Mais, lorsqu’une série d’événements les amènent à se demander ce qu’ils auraient fait s’ils avaient eu la chance de décider si Willow verrait le jour ou non, la fondation même de cette famille est ébranlée, testée et mise au défi.

Il s’agit d’un autre roman à la fois merveilleux et difficile qui nous porte à réfléchir à propos de la fragilité de la vie et de ce qu’on est prêt à faire pour la protéger.

Je donne à ce roman 4 sur 5 étoiles.

*J’ignore si la version traduite de ce livre est disponible au moment où j’écris ces lignes.

Advertisements
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s