Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Would be Witch (Kimberly Frost) January 29, 2010

http://www.amazon.com/Would-Be-Witch-Kimberly-Frost/dp/0425225771/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1264812478&sr=1-1

  • Paperback: 304 pages
  • Publisher: Berkley Trade; Original edition (February 3, 2009)
  • Language: English
  • ISBN-10: 0425225771
  • ISBN-13: 978-0425225776

“In the small town of Duval, Texas, the only thing that causes more trouble than gossip – is magic!”

Mix a quirky, sexy young pastry goddess with a self deprecating sense of humour and a body that just can’t go unnoticed, a smart mouthed flapper chic ghost, a stolen locket that just happens to be home sweet home to said ghost and a rich and powerful Mister Bryn Lyons and you get this breath of fresh air, mixed with witchcraft, a feline companion named Mercutio and rituals to get pesky zombies to retreat back to their tombs. Add a few werewolves, a Miss Thang Disco Vampire and a group of colourful locals and you have yourself a delightful read that is funny, a tad risqué and full of imagination.

To fully enjoy this book, you MUST speak southern in your head! I had a few LOL moments doing just this and then pausing to repeat a sentence here and there to myself with the musical twang. I recommend this as a vacation read or a relaxing read. No need for heavy concentration and you easily get right back into the characters and situations and pick up where you’d left off.

I look forward to reading more from this new author.

I rate this book 3.5 out of 5 stars.

***

Would be Witch (Kimberly Frost)

« Dans la petite ville de Duval, Texas, la seule chose qui cause plus de problèmes que les ragots – c’est la magie! »

Prenez une jeune pâtissière talentueuse, drôle et sexy qui sait rire d’elle même et qui a un corps qu’on ne peut ignorer, un chic fantôme des années 20 et qui habite dans un médaillon ancien et un puissant, séduisant et dangereux Monsieur Bryn Lyons et vous obtenez un roman qui est une brise d’air frais assorti d’un mélange de sorcellerie, d’un compagnon félin du nom de Mercutio et de rituels servant à persuader des zombies récalcitrants à retourner à leurs tombes. Ajoutez quelques loups-garous, Une Disco Vampire et un groupe de personnages locaux et vous obtenez ce roman qui est un plaisir à lire, drôle, piquant et débordant d’imagination.

Afin de profiter pleinement de ce roman, vous devez perfectionner votre accent Texan et bien entendre ses inflexions musicales dans votre tête. Je recommande ce roman comme lecture de vacances ou de détente. Pas besoin de grande concentration et on retrouve les personnages et les situations facilement entre chaque séance.

J’ai hâte de lire d’autres œuvres de ce nouvel auteur.

Je donne à ce roman 3.5 sur 5 étoiles.

*Je ne pense pas que la version traduite en français de ce livre est disponible au moment où j’écris ces lignes.

Advertisements
 

Being polite is an international thing/La politesse est internationale January 26, 2010

As a Virtual Assistant, my niche is definitely not making or taking phone calls. This is one of the things I most hated about my job when I worked in an office full time. However, sometimes I have no choice and/or I get a particular request and so I have to make telephone calls for certain people in order for projects to move forward.

 I recently had to call the Embassy for a certain far far far away country. Their Embassy is located in Ottawa.

 Now, I am aware and respectful of other cultures and countries. When I travel, I try my best to learn a few words or phrases and to communicate in the local language and participate in their customs. I am interested in the particularities of other populations. I also think that when you work for your country’s embassy and you are in another country, you need to be polite because you are dealing with the public and with people who need information and/or assistance. You also need to be somewhat available.

 When I called this particular Embassy, I was greeted by a very long recorded message in their language, followed by a very brief message in English asking me to call back between 3 and 4 PM, Monday through Friday if I had any questions regarding Visa applications. The message then gave the extension number for the receptionist.

 I dialled the number only to listen to endless ringing and to be “dumped” back into the system where I had to listen to the initial message over and over again. When the receptionist finally answered my call, she seemed angry, bothered and was very uncooperative. For the record, I called a few times and every time this person had a negative attitude. She would insist that I call another extension and tell me that this department or that department only worked from 3 to 4 PM. She then became angry with me when I asked her if they only worked one hour per day and yelled at me that they worked all day long but only took phone calls from 3 to 4 PM in order to be able to do their jobs!

 I remained polite but what I really wanted to tell her is that when I work on site for a client at the office and I am there from 9 AM to 6 PM, I answer the phones all day long WHILE I do my job, and this is the case for most offices in our country. Business does not only happen between 3 and 4 PM and there are urgent matters that cannot always wait.

 Besides, I tried to call them between 3 and 4 PM and either got a constant busy signal or a message telling me that their voicemail was full and to call back the next day!

 To me, this is ridiculous. It is bad customer service and a very bad image for this country.

 Beyond customs and habits, you must adapt to your surroundings. As they say, when in Rome…

 ***

 En tant qu’adjointe virtuelle, ma spécialité n’est définitivement pas de placer ou de prendre des appels téléphoniques. C’est en fait une des tâches que je détestais le plus lorsque je travaillais à temps plein comme adjointe dans un bureau. Toutefois, il y a parfois des situations où je n’ai pas le choix et/ou je reçois des demandes et je dois faire des appels et du suivi afin de faire avancer un dossier.

 Récemment, j’ai du entrer en contact avec l’ambassade d’un certain pays très, très, très lointain. Leur ambassade est située à Ottawa.

 Je suis respectueuse des autres cultures et pays. Lorsque je voyage, je fais un effort pour apprendre quelques mots ou phrases et communiquer dans la langue du pays. Je suis intéressée par les particularités et coutumes des populations étrangères. Par contre, je pense aussi que lorsque vous travaillez pour l’ambassade de votre pays et que vous êtes dans notre pays, il est important d’être poli puisque vous répondez au public et à des gens qui ont besoin d’information et/ou d’assistance. Il vous faut aussi être disponible.

 Lorsque j’ai téléphoné à cet ambassade, j’ai été accueillie par un très long message dans leur langue, suivi d’un bref message en anglais me demandant de rappeler entre 15 h et 16 h, du lundi au vendredi si ma question concernait les Visas. Le message donnait ensuite le numéro de poste de la réceptionniste.

 J’ai composé le numéro de la réceptionniste pour entendre des sonneries interminables sans obtenir de réponse. J’ai ensuite été redirigée automatiquement vers le long message initial à répétition. Lorsque la réceptionniste a finalement répondu à mon appel, elle semblait en colère, contrariée et très peu disposée à m’aider. J’ai appelé à quelques reprises et chaque fois cette personne avait une attitude très négative et désagréable à mon égard. Elle insistait pour que j’appelle à un autre numéro de poste mais ajoutait que ces gens ne travaillaient qu’entre 15 h et 16 h. Elle se fâchait ensuite et élevait la voix lorsque je lui demandais s’ils ne travaillaient qu’une heure par jour. Elle me disait qu’ils travaillent toute la journée mais ne prennent les appels qu’une heure par jour afin de pouvoir faire leur travail.

 Je suis demeurée polie mais j’avais très envie de lui dire que lorsque je travaille sur place pour un client au bureau et que j’y suis de 9 h à 18 h, je réponds à tous les appels PENDANT que je fais mon travail et que ceci est vrai pour la plupart des bureaux d’affaires au pays. Les affaires ne se passent pas strictement entre 15 h et 16 h et il y a des cas urgents qui ne peuvent pas attendre.

 De plus, j’avais déjà tenté de les appeler entre 15 h et 16 h et je n’obtenais qu’une ligne engagée à répétition ou un message me disant que leur boîte vocale était pleine et de rappeler le lendemain!

 Ceci est ridicule. Ce n’est pas un bon service à la clientèle et c’est une très mauvaise image pour ce pays.

 Au delà des coutumes et mœurs, il faut savoir s’adapter à son environnement. Comme ils disent: À Rome, fais comme les Romains…

 

I love systems/J’adore les systèmes January 23, 2010

I am a systems kind of person. I have always written notes, procedures, step by step reminders about things, even as a young girl, without realizing that I was creating and logging actual systems that worked for me.

I have to credit a wonderful VA colleague of mine and a colleague of hers also http://www.systemschick.com/ for giving me the opportunity to put a name on this method of working and to understand just how fabulous good systems are for a VA business, and any other business! They are also good for everyday life. In my home and office, I am queen of lists, systems and procedures in order to make life easier. Yes, sometimes people laugh at my lists and systems, but when it comes time to use them, they are amazed at how efficient I am and how well things go.

Systems help you do things with a smile and keep your cool.

Everyone should check this out and become a systems and list person like me!

***

Je suis une personne de systèmes et de procédures. J’ai toujours pris des notes, rédigé des procédures et des instructions détaillées, étape par étape, des rappels, même quand j’étais une toute jeune fille, sans réaliser que je créais en fait de véritables systèmes adaptés à mes besoins.

Je dois remercier une merveilleuse collègue AV et aussi sa collègue à elle http://www.frenchsystemschick.com de m’avoir donné l’occasion de mettre un nom sur cette méthode de travail et de comprendre à quel point les bons systèmes sont fantastiques pour une entreprise d’adjointe virtuelle et pour toute entreprise! Les systèmes sont bons aussi dans la vie de tous les jours. Chez moi et à mon bureau, je suis la reine des listes, systèmes et procédures qui rendent ma vie plus facile. Et oui, souvent on rit de moi et de mes listes mais quand vient le moment de s’en servir, les mêmes personnes qui se moquaient de moi sont toujours étonnés et heureux de constater à quel point mes procédures sont efficaces et pratiques.

Les bons systèmes vous aident à bien exécuter vos tâches tout en gardant le sourire et en restant calme et détendu.

Tout le monde devrait être une personne de systèmes et de listes, comme moi!

 

Why your VA needs a vacation too/L’importance des vacances pour votre adjointe virtuelle January 11, 2010

I recently sent out my planned vacation calendar to my clients to help them schedule their projects more efficiently and to inform them of times when I will not be available. When I go on vacation, I have colleague VAs who can take care of any emergencies or projects that absolutely cannot wait for my return. I don’t leave my clients hanging. I always appreciate it when people that I work with take the time to let me know when they will be unavailable.

The first year that I worked as a VA, I never took any time off. I waited too long to plan my vacation time and was left working at my desk, alone, while my family enjoyed their summer activities. My daughter planned outings with her friends and short weekend trips and my husband toured the Province with one of his Quad buddies.

I ended up tired, overworked and lonely. It was hard for me to muster up the energy I needed to continue serving my clients in a professional and effective manner. With the help of my friend and coach, I understood that in order to continue being an available, fabulous VA, I have to take some time for myself and recharge my batteries.

I work hard for my clients and I love every minute of it. I deserve the time I take for some R&R.

An energized, rested VA is a happy and productive VA.

***

Je viens d’envoyer mon calendrier des congés planifiés pour 2010 à mes clients afin de les aider dans la planification de nos projets et de les informer des moments où je ne serai pas disponible. Lorsque je suis en congé ou en vacances, j’ai des collègues adjointes virtuelles qui peuvent s’occuper des urgences et de tout projet qui ne peut absolument pas attendre mon retour au poste. Je ne laisse pas mes clients en plan, et j’apprécie toujours quand les gens avec qui je travaille prennent le temps de m’informer des moments où ils ne seront pas disponibles.

Au cours de ma première année comme AV, je ne prenais jamais de congés. J’ai attendu beaucoup trop  longtemps avant de planifier mes vacances et comme résultat, je suis restée à mon bureau, seule, alors que ma famille profitait des activités estivales. Ma fille s’organisait des sorties et de petits voyages avec ses ami(e)s et mon conjoint est parti parcourir la province avec un de ses amis en VTT pendant que moi, je m’ennuyais et je travaillais.

Je me suis retrouvée fatiguée, débordée et isolée. C’était difficile pour moi de retrouver l’énergie dont j’avais tant besoin afin de pouvoir continuer à servir mes clients de manière efficace et professionnelle. En suivant les bons conseils de mon amie et coach, j’ai compris que pour continuer à être une AV disponible et fantastique, il me fallait prendre du temps pour moi et refaire le plein d’énergie.

Je travaille fort pour mes clients et j’apprécie chaque minute. Je mérite du temps pour me reposer et recharger mes batteries.

Une AV énergisée et reposée est une AV heureuse et productive.