Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Riding the freelance roller coaster/Les montagnes russes de la pige March 6, 2010

I love roller coasters; I always have…although I must admit that the freelance roller coaster has been somewhat of a challenge for me. Since I started freelancing full time and working on my Virtual Secretary business, I’ve had to learn to live and deal with the unequal quality of this type of career.

Oh, there are times when my clients send me regular work and my weeks are easy to plan and filled with familiar requests and tasks. These are the weeks that I love the most. I can plan in advance, fit in emergencies, give efficient time estimates and schedule other things around my workload. I remain within budget and I can breathe easy. I can even take some time for myself.

But then it seems that just when I am feeling comfortable with my rhythm, it all comes to a grinding halt. My clients all decide to go on vacation or on hiatus at the same time and I find myself with too much time on my hands and asking the Universe to please send me some projects to keep me busy. And so I take this time to work on my writing, my personal projects, to take better care of myself and schedule the things that I never have time to do.

And as soon as I have some time set up for me, the roller coaster then whooshes off a steep incline and I am swamped. Requests come from all around, emergencies right and left, everyone wants everything done for yesterday.

Until the coaster slows down a little and comes back to its perfect pace, but for how long?

Although I perform well under pressure and am up for just about any challenge, I often wish for a little more balance and am confident that I will achieve this someday soon.

Meanwhile, I stick my arms up in the air, smile, scream and ride the wave!

***

J’ai toujours aimé les montagnes russes même si je dois admettre que cet aspect du travail à la pige représente un défi pour moi. Depuis que je travaille à la pige à plein temps et que je m’occupe de mon entreprise de secrétaire virtuelle, j’ai dû apprendre à composer avec l’inégalité des mandats et des projets du travailleur autonome.

Il y a des moments où mes clients me fournissent du travail régulier et où mes semaines sont faciles à planifier et remplies de demandes et de tâches habituelles et familières. Ce sont de loin les semaines que je préfère. Je peux établir des échéanciers, prendre des urgences, donner des estimés précis et fixer d’autres projets à travers mon travail de pige. Je respecte mon budget établi et je peux respirer. Je peux même prendre le temps de m’occuper de moi.

Mais on dirait que dès que je commence à me sentir confortable et à apprécier mon rythme, tout s’arrête. Mes clients décident tous de partir en vacances ou de prendre une pause en même temps. Je me retrouve alors avec beaucoup trop de temps libre et je demande à l’Univers de m’envoyer des projets afin de m’occuper. Je profite souvent de ces moments pour travailler sur mon écriture, mes projets personnels, de prendre soin de moi et de fixer toutes les choses que je néglige quand je suis trop occupée.

Inévitablement, dès que je prends du temps pour mes projets et pour moi, les montagnes russes repartent en chute libre et vertigineuse et je suis débordée. Les demandes fusent de partout, les urgences se multiplient et tout le monde veut tout avoir pour hier.

Jusqu’à ce que la montagne russe ralentisse et reprenne une cadence plus modérée…mais pour combien de temps?

Même si je performe très bien sous pression et que j’aime les défis, je souhaite souvent avoir un peu plus d’équilibre dans ma carrière de pige, et je suis confiante que ça viendra, avec le temps.

Et en attendant, je lève les bras, je souris et je crie en savourant les moments d’apesanteur!

Advertisements
 

5 Responses to “Riding the freelance roller coaster/Les montagnes russes de la pige”

  1. Jo Lanoë Says:

    Quand on n’est pas occupés, on est préoccupés.. et vice-versa :(.
    La bonne nouvelle, c’est qu’on profite du plaisir des montagnes russes, les autres sont en bas qui nous regardent. La mauvaise nouvelle, c’est que nous il nous arrive d’avoir mal au coeur, pas eux.

  2. Anne Says:

    Et bien Mich tu as du travail en montagnes russes comme tu dis et je te trouve formidable d’être à la hauteur. Je me souviens combien tu performais au bureau malgré toute la pression que tu avais. Je te souhaite de toujours voir le bon côté des choses et de garder la forme. J’adore ce texte.
    Bye

    Anne

  3. matamich Says:

    Quels beaux commentaires, Jo et Anne! J’ai du succès et une attitude positive aussi grâce aux gens comme vous qui me montrent l’exemple et m’entourent! Merci. 🙂

  4. Barbara Says:

    Very well put. One of these days your novel will become a reality and you’ll look back on all of this as just a part of what had to be to bring to bigger and higher roller coaster rides.
    xxxxxxxxxx

  5. matamich Says:

    It’s nice to have a number one fan! 🙂


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s