Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Point d’exclamation. Exclamation point. April 28, 2011

L’usage abusif du point d’exclamation

Ou : comment détruire l’effet d’une belle ponctuation.

 J’aime l’écriture. J’aime les phrases bien construites, les mots et les effets qu’on donne à des textes. Je n’aime pas les gens qui abusent de la ponctuation comme s’ils subissaient des spasmes incontrôlables en arrivant sur une touche particulière de leur clavier.

Les gens qui utilisent les … comme s’il s’agissait d’une virgule ou pour remplacer toute autre ponctuation dans un texte, m’inquiètent. Les gens qui ajoutent trois, quatre, cinq, dix ou douze points d’exclamation à la fin de chacune de leurs interventions ou chacun de leurs courriels me font penser à des personnes hystériques qui font des crises debout sur leur bureau les deux poings fermés, tel un enfant qui n’obtient pas ce qu’il veut.

Le point d’exclamation sert à mettre de l’emphase sur un mot, une phrase, à souligner l’importance d’une affirmation ou une demande, à exprimer l’étonnement, l’indignation, le désaccord, la joie, etc.

Si vous en ajoutez une demi-douzaine à la fin de toutes vos phrases, vous tuez le pauvre point d’exclamation qui désormais ne veut plus rien dire pour moi.

Tout comme l’usage abusif du mot URGENT, mais ce sera pour un prochain billet de blogue.

Exclamation point abuse

Or: how to destroy the effect of perfectly good punctuation.

I love writing. I love well-crafted sentences, words and effects that can be given to our writing. I don’t like people who abuse punctuation as if they suddenly become spastic every time they hit a certain key.

People who use … as they would use a comma or in place of all other punctuation in a text actually worry me. People who add three, four, five, ten or a dozen exclamation points at the end of each intervention or e-mail make me think that they are hysterical individuals who have temper tantrums while standing on their desks with their fists in the air like a petulant child who doesn’t get what he wants.

The exclamation point is used to put emphasis on a word, a sentence, to express the importance of an affirmation or request, to express surprise, indignation, disagreement, joy, etc.

If you systematically add half a dozen exclamation points to the end of everything you write you essentially kill the punctuation that no longer has any meaning to me. 

This reminds me of the abusive use of the word URGENT, but I’ll touch on this subject in another blog entry.

Advertisements
 

Conseils pratiques – La nouvelle orthographe April 25, 2011

Les mots touchés

Voici une sélection de ressources qui vous seront utiles pour en savoir davantage sur la nouvelle orthographe du français.

Consulter en ligne la liste des mots rectifiés établie par le Réseau pour la nouvelle orthographe du français.

• La liste est aussi disponible sous la forme d’une brochure à bas prix éditée par le Réseau pour la nouvelle orthographe du français : Vadémécum de l’orthographe recommandée, ISBN 978-2-9808-7201-3.

• Le Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée (Chantal Contant, éditions De Champlain, ISBN 978-2-9808720-2-0) propose une liste exhaustive, comprenant notamment des mots plus rares ou techniques.

 Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.

 Je me réfère à ces ouvrages et à ce site régulièrement pour mon travail en révision et traduction. Bien entendu, lorsqu’un client préfère l’ancienne orthographe, je dois m’y plier, puisqu’elle n’est pas – et ne peut pas – être considérée comme erronée. Ceci rend ma tâche plus ardue par contre, et je préférerais que les autorités en la matière tranchent une fois pour toutes!

 Et oui, je l’avoue encore une fois, je lis des romans et j’ai comme un petit bonheur de retrouver mon cher petit chapeau sur le i.

 Que pensez-vous de ces changements et du fait que les deux orthographes soient acceptées? Ne croyez-vous pas qu’on devrait trancher?

 

Momentarily – Good grammar, it’s hot! April 10, 2011

Momentarily

Momentarily can have two meanings: (1) in a moment, or (2) for a moment.

Examples:

  1. The food will be served momentarily.
  2. The meeting will adjourn momentarily.

Often the context will make it clear which meaning is intended (clearly food is not going to be served for just a moment), but sometimes the meaning can be ambiguous.  In looking at the second example above, one might question whether the meeting will adjourn for a moment or in a moment. To avoid confusion, be sure that your intended meaning is clear from the context, or simply substitute momentarily with “in a moment” or “for a moment.”

Which meaning of momentarily do you use most often?

Source: www.grammarerrors.com