Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Simplification des consonnes doubles – La nouvelle orthographe September 25, 2011

 Simplification des consonnes doubles

1. Les formes conjuguées des verbes en -eler ou -eter s’écrivent avec un accent grave et une consonne simple devant une syllabe contenant un e instable (dit e muet). Les dérivés en -ment de ces verbes suivent la même règle (ex. : il détèle sur le modèle de il pèle, il étiquètera sur le modèle de il achètera ; nivèlement, renouvèlement).

Exceptions : appeler, jeter et leurs composés (y compris interpeler), bien implantés dans l’usage.

2. Une consonne qui suit un e instable (dit e muet) est simple : on écrit lunette/lunetier, dentelle/dentelier, dentelière, prunelle/prunelier, sur le modèle des séries noisette/noisetier, chamelle/chamelier. De même : interpeler, nous interpelons, etc.

3. Les mots anciennement en -olle et les verbes anciennement en -otter s’écrivent avec une consonne simple, de même que leurs dérivés (ex. : girole, frisoter, frisotis).

Exceptions :

  • les monosyllabes colle, folle, molle, bien implantés dans l’usage ;
  • les mots de la même famille qu’un nom en -otte (ex. : botte/botter, flotte/flotter, flottement).

Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.

Advertisements
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s