Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

I’m not a good friend August 18, 2012

Filed under: Friends/les copines — matamich @ 4:07 pm
Tags: , , , , ,

I’m not a good friend. At least, this is how I feel. A tweet from a wonderful lady in my cyber world that basically said the very same thing made me think about it yet again. I like people, and I have friends. I just don’t have that many. I e-mail, sometimes call (not often because I hate the telephone). I send birthday greetings and silly messages just to say hi. I remember birthdays and I enjoy finding just the right card or gift or surprise for my friends. Sometimes, I just like to send them a gift for no reason, just because.

On occasion, I go to breakfast or lunch with my good friends. Sometimes I take road trips. Sometimes I attend parties or just hang out. But I don’t do this often.

I’d love to visit my friends who are in other cities and countries, but I don’t do that very often either.

Time gets away from me, life takes up so much space. Work keeps me busy and, I admit, I also need my down time and my solitude when I can get some.

I barely see my family enough, let alone spending the time I think I should with my precious friends.

I should be there when they are grieving. I should show up to cheer them up when they are down, have lost their job or received bad news. I should have them over for dinner and go places with them. I should do so much more.

But there just never seems to be enough time or energy to be there in person for all of them.

I love them, I enjoy them, I am always happy to hear from them and give them news.

And yet, I still don’t think I’m a good friend.

 

Party de filles ou pourquoi je n’ai plus envie d’organiser d’événements June 15, 2012

Filed under: Friends/les copines — matamich @ 2:49 pm

Dans le cadre de mon travail, j’ai organisé plusieurs événements. Des congrès internationaux au « partys » de bureau en passant par les célébrations de famille, baptêmes, soupers entre amis, les anniversaires significatifs, voyages, vacances et même un mariage (le mien), etc.

Dernièrement, je me suis dit que je n’avais plus vraiment envie d’organiser des événements, que j’avais fait ma part et qu’il était temps de laisser les autres prendre la relève. En fait, c’est toute la logistique, le temps, les efforts, l’énergie que je trouvais lourds, surtout lorsqu’il faut respecter les horaires de tout le monde, tenir les gens au courant, décider du déroulement, faire des suivis, talonner les participants pour qu’ils confirment leur présence, et ainsi de suite.

On dirait que les gens ont perdu l’habitude de faire un suivi adéquat, de confirmer ou de simplement refuser une invitation, en pensant à l’organisatrice qui elle, doit planifier, prendre des décisions, refuser d’autres événements, acheter de la nourriture, de la boisson, faire des réservations.

Avec une copine d’adolescence retrouvée via les médias sociaux, nous avions organisé un samedi de retrouvailles de filles. En tout, sept bonnes amies de l’époque qui se retrouveraient pour un cocktail, souper et une belle soirée. Nous avions prévu l’endroit (chez l’une), libéré des chambres d’amies, déterminé une date qui convenait pour toutes, créé un événement sur Internet et fait un suivi régulier pendant plusieurs semaines.

J’avais hâte de revoir les filles, de partager un moment agréable ensemble, de nous remettre à jour. J’avais même planifié quelques petites surprises pour nous rappeler nos 15 ans.

Malheureusement, la dernière semaine avant notre rencontre, trois des filles ont annulé et une n’a tout simplement jamais confirmé si elle pouvait venir ou non.

Nous n’étions plus que trois, et puisque certaines pouvaient changer leurs plans et participer à des activités qu’elles auraient manquées puisque nous avions fixé notre rencontre, nous avons convenu d’annuler notre soirée et de nous revoir à un autre moment.

Je reste donc avec deux excellentes bouteilles de vin, une photo hilarante de moi à 15 ans imprimée en couleur, un cadeau rigolo pour une des copines que je vais garder finalement puisqu’il me va bien, un cadeau d’hôtesse qui ne sera plus très « frais » si je le conserve trop longtemps, et un samedi à combler puisque mon mari part à moto et s’est organisé une soirée de gars.

Je crois que je vais garder ma bonne résolution, ne plus rien organiser et faire comme mon meilleur ami : fréquenter mon enregistreur numérique et mon lecteur DVD. Avec eux, je ne suis jamais déçue.

Cela dit, il y a des choses bien pires dans la vie et je serais heureuse de revoir mes copines un de ces jours et rire comme quand nous avions 15 ans.