Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Simplification des consonnes doubles – La nouvelle orthographe September 25, 2011

 Simplification des consonnes doubles

1. Les formes conjuguées des verbes en -eler ou -eter s’écrivent avec un accent grave et une consonne simple devant une syllabe contenant un e instable (dit e muet). Les dérivés en -ment de ces verbes suivent la même règle (ex. : il détèle sur le modèle de il pèle, il étiquètera sur le modèle de il achètera ; nivèlement, renouvèlement).

Exceptions : appeler, jeter et leurs composés (y compris interpeler), bien implantés dans l’usage.

2. Une consonne qui suit un e instable (dit e muet) est simple : on écrit lunette/lunetier, dentelle/dentelier, dentelière, prunelle/prunelier, sur le modèle des séries noisette/noisetier, chamelle/chamelier. De même : interpeler, nous interpelons, etc.

3. Les mots anciennement en -olle et les verbes anciennement en -otter s’écrivent avec une consonne simple, de même que leurs dérivés (ex. : girole, frisoter, frisotis).

Exceptions :

  • les monosyllabes colle, folle, molle, bien implantés dans l’usage ;
  • les mots de la même famille qu’un nom en -otte (ex. : botte/botter, flotte/flotter, flottement).

Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.

 

Les accents et le tréma – La nouvelle orthographe August 29, 2011

Les accents et le tréma

  1. Devant une syllabe graphique contenant un e instable (dit e muet), on écrit è et non é. Ainsi :

on écrit évènement sur le modèle de avènement, règlementaire sur le modèle de règlement, etc. ;

les formes conjuguées des verbes du type céder, au futur et au conditionnel, s’écrivent avec un accent grave (ex. : elle cèderait sur le modèle de elle lèverait) ;

dans les inversions interrogatives, la première personne du singulier en e suivie du pronom personnel je porte un accent grave (ex. : aimè-je).

Exceptions, en raison de leur prononciation normée en syllabe initiale :

les préfixes dé- et pré- (ex. : dégeler, prévenir) ;

les é- initiaux (ex. : échelon, édredon, élever) ;

ainsi que médecin et médecine.

1.  L’accent circonflexe disparait sur les lettres i et u (ex. : nous entrainons, il parait, flute, traitre).

Exceptions : le circonflexe est maintenu, pour sa fonction analogique ou distinctive,

dans les terminaisons verbales du passé simple (ex. : nous vîmes, vous lûtes) et du subjonctif (ex. : qu’il partît, qu’il eût voulu) ;

dans jeûne(s), les masculins singuliers dû, mûr et sûr, et les formes de croitre qui, sinon, seraient homographes de celles de croire.

2.  Le tréma est déplacé sur la lettre u qui correspond à un son dans les suites -güe- et -güi- (ex. : aigüe, ambigüe, ambigüité).

N.B. Afin de corriger des prononciations jugées défectueuses, le tréma est ajouté dans quelques mots (ex. : argüer, gageüre, rongeüre).

3.  Pour l’accentuation (comme pour le pluriel et la soudure), les mots empruntés suivent la règle des mots français (ex. : homéo-, un imprésario).

Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.

 

La nouvelle orthographe – Des chevals ou des chevaux? July 18, 2011

Les enfants font souvent l’erreur, ou la confusion de dire des chevals au lieu des chevaux. J’ai même récemment entendu un splendide jeune garçon lors d’une grande fête de famille affirmer en réponse à sa maman qui le corrigeait gentiment, que « les grands manitous de la Langue Française » avaient désormais décidé que la formule des chevals était acceptée et qu’il fallait que maman se mette à jour!

Je dois avouer que cette affirmation sonnait étrange à mes oreilles, tout en les choquant. Moi-même incertaine face à plusieurs des nouvelles règles mises en place, j’ai voulu faire une vérification, tout en espérant qu’il ne s’agissait que d’une légende urbaine ou d’une fausse croyance. Voici ce que j’ai trouvé :

Une rumeur selon laquelle la graphie chevals était attestée dans les dictionnaires aurait trotté il y a quelques années…

Certaines personnes avaient alors affirmé que la graphie plurielle en -als pour tous les mots en -al avait été acceptée par l’Académie française pendant une courte durée dans les années 1980.

D’autres ont avancé que le pluriel chevals provenait des Rectifications de l’orthographe de 1990, alors qu’il n’a jamais été question du pluriel des mots en -al dans la réforme.

Enfin, l’origine la plus probable de cette rumeur serait associée à une épreuve de français écrit du ministère de l’Éducation du Québec, lors de laquelle les candidats devaient rédiger une dissertation à partir d’un texte de Michel Garneau intitulé Les petits chevals amoureux.

Une chose est certaine : chevaux est la seule graphie attestée comme pluriel de cheval.

Source : http://www.noslangues-ourlanguages.gc.ca/bien-well/fra-eng/grammaire-grammar/cheval-horse-fra.html

Et personnellement, j’en suis très heureuse. Je n’aurais tout simplement pas pu me réconcilier avec le fait d’écrire des chevals, et encore moins de le dire !

 

Le pluriel – la nouvelle orthographe June 21, 2011

Le pluriel

1.  Les noms composés, avec trait d’union, formés à l’origine soit d’une forme verbale et d’un nom, soit d’une préposition et d’un nom, perçus comme des mots simples, prennent la marque du pluriel au second élément, seulement et toujours lorsqu’ils sont au pluriel (ex. : un essuie-main, des essuie-mains, un cure-ongle, des cure-ongles, un garde-meuble, des garde-meubles – qu’il s’agisse de personnes ou de choses -, un après-midi, des après-midis).

N.B. La règle ne concerne pas les quelques composés dont le second élément contient un article (ex. : trompe-l’œil) ou commence par une majuscule (ex. : prie-Dieu).

2.  Les noms empruntés à d’autres langues, dont le latin, suivent la règle générale du singulier et du pluriel des mots français (ex. : les boss, les gentlemans, les matchs, les minimas, les minimums).

Exceptions : les noms ayant conservé leur valeur de citation (ex. : des requiem).

 Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.

 

Point d’exclamation. Exclamation point. April 28, 2011

L’usage abusif du point d’exclamation

Ou : comment détruire l’effet d’une belle ponctuation.

 J’aime l’écriture. J’aime les phrases bien construites, les mots et les effets qu’on donne à des textes. Je n’aime pas les gens qui abusent de la ponctuation comme s’ils subissaient des spasmes incontrôlables en arrivant sur une touche particulière de leur clavier.

Les gens qui utilisent les … comme s’il s’agissait d’une virgule ou pour remplacer toute autre ponctuation dans un texte, m’inquiètent. Les gens qui ajoutent trois, quatre, cinq, dix ou douze points d’exclamation à la fin de chacune de leurs interventions ou chacun de leurs courriels me font penser à des personnes hystériques qui font des crises debout sur leur bureau les deux poings fermés, tel un enfant qui n’obtient pas ce qu’il veut.

Le point d’exclamation sert à mettre de l’emphase sur un mot, une phrase, à souligner l’importance d’une affirmation ou une demande, à exprimer l’étonnement, l’indignation, le désaccord, la joie, etc.

Si vous en ajoutez une demi-douzaine à la fin de toutes vos phrases, vous tuez le pauvre point d’exclamation qui désormais ne veut plus rien dire pour moi.

Tout comme l’usage abusif du mot URGENT, mais ce sera pour un prochain billet de blogue.

Exclamation point abuse

Or: how to destroy the effect of perfectly good punctuation.

I love writing. I love well-crafted sentences, words and effects that can be given to our writing. I don’t like people who abuse punctuation as if they suddenly become spastic every time they hit a certain key.

People who use … as they would use a comma or in place of all other punctuation in a text actually worry me. People who add three, four, five, ten or a dozen exclamation points at the end of each intervention or e-mail make me think that they are hysterical individuals who have temper tantrums while standing on their desks with their fists in the air like a petulant child who doesn’t get what he wants.

The exclamation point is used to put emphasis on a word, a sentence, to express the importance of an affirmation or request, to express surprise, indignation, disagreement, joy, etc.

If you systematically add half a dozen exclamation points to the end of everything you write you essentially kill the punctuation that no longer has any meaning to me. 

This reminds me of the abusive use of the word URGENT, but I’ll touch on this subject in another blog entry.

 

Accent circonflexe sur le i et u – La nouvelle orthographe, parlons-en! September 6, 2010

Règle 4

L’accent circonflexe disparait sur i et u.

On le maintient néanmoins dans les terminaisons verbales du passé simple, du subjonctif et dans cinq cas d’ambigüité.

ancienne orthographe devient nouvelle orthographe

coût devient cout

entraîner, nous entraînons deviennent entrainer, nous entrainons

paraître, il paraît deviennent paraitre, il parait

Les mots où le circonflexe est conservé parce qu’il apporte une distinction de sens utile sont : les adjectifs masculins singuliers , mûr et sûr, jeûne(s) et les formes de croitre qui, sans accent, se confondraient avec celles de croire (je croîs, tu croîs, etc.).

Sur i et u, l’accent circonflexe ne joue aucun rôle phonétique ; il est l’une des principales causes d’erreurs.

Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.

 

La nouvelle orthographe, parlons-en! May 31, 2010

Le français est une langue vivante qui connaît aujourd’hui une nouvelle évolution. En tant qu’adjointe virtuelle, je dois connaître ces changements et savoir comment y réagir dans mon travail de correction, vérification et rédaction pour mes clients.

Les ouvrages de référence sont mis à jour progressivement et sachez qu’aucune des deux graphies, l’ancienne ou la nouvelle, ne peut être tenue comme étant fautive. Par contre, il est bon d’être au courant.

Une collègue, mentor et amie m’a donné l’excellente idée de vous partager quelques trucs.

And next time, I will share English spelling rules and how to avoid common mistakes for my English speaking readers.

Je partagerai donc 10 nouvelles règles pour vous simplifier l’orthographe au cours des prochaines semaines.

Règle 1. Les numéraux composés sont systématiquement reliés par des traits d’union.

l’ancienne orthographe devient donc la nouvelle orthographe

  • vingt et un devient vingt-et-un
  • deux cents devient deux-cents
  • un million cent devient un-million-cent
  • trente et unième devient trente-et-unième

Observation:  On distingue désormais soixante et un tiers (60 + 1/3) de soixante-et-un tiers (61/3).

Cette nouvelle règle supprime de nombreuses difficultés et évite des pratiques jusque-là largement aléatoires.

Source : la rédaction du site orthographe-recommandee.info*.