Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

My cousin on New Year’s – Ma cousine au Jour de l’An January 3, 2014

Filed under: Family — matamich @ 9:19 pm
Tags: , , , , , , , ,

My cousin on New Year's - Ma cousine au Jour de l'An

Happy New Year wishes from my hero cousin who has come a long way. Des souhaits de Bonne Année de ma cousine, qui a parcouru tout un chemin.

 

Deux hommes et un moteur… August 25, 2012

Jeudi dernier, je retournais à la maison avec mon mari après une longue journée de travail chez un client. Je portais trois sacs, une canette de boisson gazeuse, le courrier et deux publi-sacs. Nous marchions vers la porte et je n’avais pas un seul doigt de libre pour chercher au fond de mon grand sac à main et trouver mes clés.

Pas de problème, mon cher mari, moins encombré, pourra me déverrouiller la porte.

Sauf que notre voisin est dehors, dans notre entrée mitoyenne, et il regarde sous le capot de sa voiture, deux contenants à la main.

Tout à coup, cher mari me laisse en plan, chargée comme un mulet, les mains pleines devant la porte barrée et va retrouver le voisin, se plonge le nez sous le capot et m’ignore totalement, m’obligeant à laisser tomber mes sacs, déposer la canette sur le perron et chercher ma clé pour entrer chez moi.

Aucun des deux hommes ne vient m’aider, prendre mes sacs ou m’aider à trouver ma clé.

Soupir… la galanterie n’existe plus !

 

Phone messages/messages téléphoniques July 11, 2012

Hubby arrives from an entire day golfing and having dinner with clients. It is 10 pm.

Me: “Hi. How was golf? Your friend G called looking for you. Did he reach you on your cell phone?”

Hubby: “No. Why did he call here? Did he want to talk to me?”

Me: “Um…no he was just randomly punching in phone numbers and called here for no reason. Of course he was calling here to talk to you. I just told you he called looking for you!”

Hubby: In an angry tone “Hmmmphhh! I ask questions like that to start up a conversation with you.”

Me: In my mind (Ya right. Conversation, my ass!).

***

Mari arrive d’une journée entière de golf et d’un souper avec des clients. Il est 22 h.

Moi : « Salut, comment a été ton golf ? Ton ami G a téléphoné, il te cherchait. Est-ce qu’il t’a joint sur ton cellulaire ? »

Mari : « Non. Pourquoi il appelait ici ? Est-ce qu’il voulait me parler ? »

Moi : « Heuh. Non, il composait sans doute des numéros de téléphone au hasard et il est tombé sur le nôtre. Bien sûr qu’il voulait te parler, je viens de te dire qu’il te cherchait ! »

Mari : avec un air fâché « Hmmmmmfff ! Je pose des questions du genre pour entamer la conversation avec toi. »

Moi : Dans ma tête (Ouais, bien sûr. Conversation, mes fesses !)

 

Job search/recherche d’emploi – Stuff my family says/Conversations de famille September 26, 2010

Filed under: Family — matamich @ 7:50 pm
Tags: , , , , ,

Mom: “Hey, teen, I’ll move Grownupmale’s truck so you can back the car out and go do your stuff.”

Teen: “SIGH. No, nevermind. I’ll ask Grownupmale to drive me when he gets back from his motorbike ride.”

Mom: “Okay, but he already told you he was not going up town.”

Teen: “I know. That’s why I’ll NEVER get a job.”

Mom: “Yeah, you should start practicing being homeless right now.”

***

Mère: « Hey, MissAdo, je vais déplacer la voiture de MâleAdulte afin que tu puisse prendre ma voiture et aller faire tes courses. »

MissAdo: « SOUPIR. Laisse tomber. Je vais demander à MâleAdulte d’aller me reconduire quand il sera revenu de son tour de moto. »

Mère: « Ok, mais il t’a déjà dit qu’il n’allait pas en ville. »

MissAdo: « Je sais. C’est pourquoi je n’aurai JAMAIS d’emploi. »

Mère: « En effet, tu devrais commencer à te pratiquer à être sans abri tout de suite. »

 

Housecleaning/Le Ménage – Stuff My Family Says/Conversations de Famille August 30, 2010

Filed under: Family — matamich @ 8:06 am
Tags: , , , , , , , , ,

Grownupmale : “SIGH. I’m bored. I don’t know what to do.”

Me: “Well, you can always help me clean the house.”

Grownupmale: *disappears into the shed and rides off on his bike without inviting me to join him*

***

MâleAdulte : « SOUPIR. Je m’emmerde. Je ne sais pas quoi faire. »

Mère: « Bien, tu peux toujours m’aider à faire le ménage de la maison. »

MâleAdulte: *disparaît dans le cabanon et pars sur son vélo sans m’inviter*

 

The Car/La Voiture – Stuff my family says/Conversations de famille August 17, 2010

Filed under: Family — matamich @ 9:37 pm
Tags: , , , , , , , ,

Teen: “Are any of you driving up town this afternoon?”

Mom: “No, I’ve been up town three times this week.”

Teen: “SIGH…alright then. I will never get a job because you NEVER want to give me a ride.”

Mom: “Ask Grownupmale to move his truck and take my car.”

Teen: “SIGH. NEVERMIND.”

Mom: “Okay then.”

Teen: “SIGH GROAN. I guess I’ll never get a job then.”

Mom: “Well, you can always clean the house for me.”

Teen: *disappears into her room with loud angry music*

***

MissAdo: « Allez vous en ville aujourd’hui? »

Mère: « Non, ça fait trois fois que j’y vais cette semaine. »

MissAdo: « SOUPIR…bon d’accord. Je n’aurai jamais d’emploi car vous ne voulez JAMAIS me reconduire. »

Mère: « Demande à MâleAdulte de déplacer sa voiture et prends la mienne. »

MissAdo: « SOUPIR. LAISSE TOMBER. »

Mère: « Ok. »

MissAdo: « SOUPIR. GÉMISSEMENT. Je suppose que je n’aurai JAMAIS d’emploi, alors. »

Mère: « Eh bien, tu peux toujours faire le ménage de la maison pour moi. »

MissAdo: *disparaît dans sa chambre et fait jouer de la musique très forte*

 

I need a hero/À la recherche d’un héros February 8, 2010

“Where have all the good men gone and where are all the Gods?” When I hear the first few bars of this song on my iPod, I can’t help but relate. Don’t get me wrong, there are some fantastic men out there, great fathers, providers, partners, etc. I have a good guy. It just seems that something went awry at some point and we’ve lost many of the heroes we once had.

First of all, I feel that many of the men in my generation just don’t have the protective, provider, family man gene. They seem to have been taught to look out for number one first. Perhaps this has to do with how they were raised? They need the latest electronic gadget or an expensive car or a sporty motorcycle, snowmobile, ATV. They need the expensive sporty clothing and to spend a lot of time with their buddies.

Having a family breakfast or a family meal is no longer a priority. They believe that the woman should pay for 50 % of everything, no matter the difference in salary. They forget to open a door on occasion, stand up when a woman leaves the table at a restaurant, make romantic plans, or offer to spend some time with the kids, take care of the house or help out with the chores.

I run my own freelance business full time and work 14 hours a week in an office. I pay for half of everything. I plan and cook the meals, pack the lunches, run errands, clean the house, do the wash and take care of everybody’s schedules. I believe that this would be fine if I felt equal family participation and help more often.

So I wonder where are all the heroes?

Then I think that maybe I ought to be my own hero, just because I can. And perhaps this has something to do with how girls were brought up?

***

À la recherche d’un héros

« Où sont passés les vrais hommes et où sont tous les Dieux? » Lorsque j’entends la première phrase de cette chanson sur mon iPod (traduite ici), je me sens interpelée. Bien entendu, je veux préciser qu’il existe des hommes fantastiques, de bons pères de famille, des pourvoyeurs, des partenaires, etc. J’en ai un bon. J’ai juste parfois l’impression que nous avons perdu certains de nos vrais héros d’antan.

Premièrement, je constate qu’un gros pourcentage des hommes de ma génération ne semble pas avoir acquis le gène du protecteur, pourvoyeur, le gène de la famille. On dirait qu’on leur a enseigné à s’occuper d’eux d’abord et avant tout. Ceci est peut être en raison de la manière dont on les a élevés? Ils ont besoin du dernier gadget électronique, de la grosse voiture, de la moto, de la motoneige ou du VTT. Ils ont besoin de vêtements coûteux. Ils ont besoin de passer beaucoup de temps dans leurs loisirs et avec leurs amis.

Le fait de déjeuner en famille n’est plus une priorité pour bien commencer la journée. Ils croient que leur épouse ou partenaire devrait défrayer 50 % des coûts, et ce peu importe la différence de revenus. Ils oublient d’ouvrir la portière de temps en temps, de se lever lorsque leur partenaire quitte la table au restaurant, de planifier des trucs romantiques, de passer du temps avec les enfants, de s’occuper de l’entretien de la maison, d’aider dans les tâches ménagères.

Je dirige ma propre entreprise de pige à temps plein et je travaille 14 heures par semaine dans un bureau, en plus. Je défraye la moitié du coût de tout. Je planifie et je prépare les repas et les lunchs. Je fais des courses, je nettoie la maison, je fais le lavage et je m’occupe de gérer les horaires de tout le monde. Je crois que tout ceci serait normal si j’avais une participation et une implication familiales égales dans tout cela.

Je me demande donc parfois, où sont passés nos héros?

Et puis je me dis, peut être que je devrais être mon propre héros, parce que je peux. Et ceci, peut être parce que les filles de ma génération ont été élevées ainsi?