Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Me time/Du Temps Pour Moi October 27, 2010

After weeks of being extremely busy with many client projects and endless things to do at my on-site office with next to no time at all to myself, this week ended at a more “normal” pace. I handed in several projects that were due, put finishing touches on some ongoing things, tied up loose ends and sent my on-site client on a trip very, very far away for a few days.

Suddenly, I actually had time where I could work ON my business instead of IN my business. I was able to spend time on personal projects that had been put aside, to write, and to work on my ongoing plans. I even had time to read and take care of myself.

The funny part is that I was sort of bewildered for a moment, unsure, confused. And I must admit that I was also a bit afraid. I felt that all too familiar fear that everything might come to a halt and no more projects would come in. I felt the urge to make calls, send out e-mails, do some PR to drum up business for the week to come although this makes no sense, as the work always comes in.

A healthy balance is important, as is taking time for oneself. I realize that even after three years of being an entrepreneur VA, I am still in the process of learning this lesson.

One day, I’ll be a me-time expert. This is my goal.

*Upon posting this, the author already had new projects in her queue! 😉

***

Après plusieurs semaines extrêmement occupées et remplies de projets de pige et de tâches à accomplir pour mon client « sur place » en ayant presque pas de temps pour moi, cette dernière semaine s’est terminée sur une note un peu plus « normale ».  J’ai pu terminer et remettre plusieurs projets qui étaient dus, ajouter des touches finales ici et là et envoyer mon client « sur place » pour un périple de quelques jours dans un pays très, très lointain.

Tout à coup, j’avais du temps pour travailler SUR mon entreprise et non seulement DANS mon entreprise. J’étais en mesure de terminer des projets personnels qui avaient été mis de côté, écrire, faire avancer des projets mis sur la glace et mettre sur papier des idées. J’avais même le temps de lire et de prendre soin de moi.

Curieusement, je me suis sentie un peu déboussolée, incertaine et confuse. Je me suis sentie aussi un peu effrayée. J’ai alors ressenti cette peur irrationnelle mais trop familière que tout s’arrête complètement et que je n’aie plus du tout de projets de pige de mes clients. J’ai alors eu envie de faire quelques appels, transmettre des courriels, faire des relations publiques afin de faire entrer du travail pour la semaine à venir, et ce même si cette réaction est insensée, car le travail finit toujours par entrer.

L’équilibre c’est important et prendre soin de soi l’est tout autant. Je réalise que même après trois années en tant qu’entrepreneur et AV, je suis encore en apprentissage de cette précieuse leçon.

Un jour, je serai une experte du temps pour moi. Ceci est mon but.

*Au moment de mettre ce texte en ligne, l’auteur avait déjà quelques projets dans sa file de production. 😉

 

Riding the freelance roller coaster/Les montagnes russes de la pige March 6, 2010

I love roller coasters; I always have…although I must admit that the freelance roller coaster has been somewhat of a challenge for me. Since I started freelancing full time and working on my Virtual Secretary business, I’ve had to learn to live and deal with the unequal quality of this type of career.

Oh, there are times when my clients send me regular work and my weeks are easy to plan and filled with familiar requests and tasks. These are the weeks that I love the most. I can plan in advance, fit in emergencies, give efficient time estimates and schedule other things around my workload. I remain within budget and I can breathe easy. I can even take some time for myself.

But then it seems that just when I am feeling comfortable with my rhythm, it all comes to a grinding halt. My clients all decide to go on vacation or on hiatus at the same time and I find myself with too much time on my hands and asking the Universe to please send me some projects to keep me busy. And so I take this time to work on my writing, my personal projects, to take better care of myself and schedule the things that I never have time to do.

And as soon as I have some time set up for me, the roller coaster then whooshes off a steep incline and I am swamped. Requests come from all around, emergencies right and left, everyone wants everything done for yesterday.

Until the coaster slows down a little and comes back to its perfect pace, but for how long?

Although I perform well under pressure and am up for just about any challenge, I often wish for a little more balance and am confident that I will achieve this someday soon.

Meanwhile, I stick my arms up in the air, smile, scream and ride the wave!

***

J’ai toujours aimé les montagnes russes même si je dois admettre que cet aspect du travail à la pige représente un défi pour moi. Depuis que je travaille à la pige à plein temps et que je m’occupe de mon entreprise de secrétaire virtuelle, j’ai dû apprendre à composer avec l’inégalité des mandats et des projets du travailleur autonome.

Il y a des moments où mes clients me fournissent du travail régulier et où mes semaines sont faciles à planifier et remplies de demandes et de tâches habituelles et familières. Ce sont de loin les semaines que je préfère. Je peux établir des échéanciers, prendre des urgences, donner des estimés précis et fixer d’autres projets à travers mon travail de pige. Je respecte mon budget établi et je peux respirer. Je peux même prendre le temps de m’occuper de moi.

Mais on dirait que dès que je commence à me sentir confortable et à apprécier mon rythme, tout s’arrête. Mes clients décident tous de partir en vacances ou de prendre une pause en même temps. Je me retrouve alors avec beaucoup trop de temps libre et je demande à l’Univers de m’envoyer des projets afin de m’occuper. Je profite souvent de ces moments pour travailler sur mon écriture, mes projets personnels, de prendre soin de moi et de fixer toutes les choses que je néglige quand je suis trop occupée.

Inévitablement, dès que je prends du temps pour mes projets et pour moi, les montagnes russes repartent en chute libre et vertigineuse et je suis débordée. Les demandes fusent de partout, les urgences se multiplient et tout le monde veut tout avoir pour hier.

Jusqu’à ce que la montagne russe ralentisse et reprenne une cadence plus modérée…mais pour combien de temps?

Même si je performe très bien sous pression et que j’aime les défis, je souhaite souvent avoir un peu plus d’équilibre dans ma carrière de pige, et je suis confiante que ça viendra, avec le temps.

Et en attendant, je lève les bras, je souris et je crie en savourant les moments d’apesanteur!