Virtually real- Virtuellement vraie

Micheline Harvey: Virtual Assistant, real person/Adjointe Virtuelle, mais tout à fait vraie

Double check before you accuse/Vérifiez bien avant d’accuser April 9, 2010

A clear conscience laughs at false accusations. I didn’t really think that I’d have to put this into practice in my freelance business. I was wrong.  Although blessed with wonderful clients, I sometimes work with individuals that I don’t know and have either found me through my website, or through a referral, etc.

I am always happy to collaborate with new clients and meet new people. I am also very conscientious, professional and proud of my work. I realize that although I do my very best to produce error free work, there may be some minor glitches from time to time, but I put forth the utmost effort and have an excellent track record. If a client wants or needs some modifications, I am always ready and willing to do them quickly.

I also keep a very good filing system for e-mail exchanges, documents and instructions and found out recently that this is a very good idea when running your own business.

A client accused me of making some typos on a project and was very judgmental and negative about it.

Feeling bad, and unsure about what could have gone wrong in these projects that I proofread many times, I checked the documents, instructions and e-mail exchanges that I had filed and realized that the document this client was angry about had been sent to me with the specific instructions not to change anything or correct it, but only to add images and to copy-paste coordinates from another document. The typos were the work of someone else who had been paid to produce said document. Any other work was written by me, from scratch and was error-free. I was specifically told, in writing, to only add the graphs and the address and not to change the other document in any way.

I fully agree with the above mentioned expression, but I would still recommend that people double check before they make false accusations, because I have an excellent memory, and a kick-ass filing system. So I won’t take the blame for others.

***

Une conscience claire peut rire des fausses accusations. Je ne croyais pas vraiment avoir à mettre ce dicton en pratique dans mon entreprise de pige et pourtant, je me trompais. Même si je suis choyée d’avoir de merveilleux clients, il m’arrive de travailler avec de nouvelles personnes que je ne connais pas et qui me trouvent via mon site web ou qui me sont référées, etc.

Je suis toujours heureuse de collaborer avec de nouveaux clients et de rencontrer de nouvelles personnes. Je suis consciencieuse, professionnelle et fière de mon travail. Je suis consciente que malgré mes meilleurs efforts pour produire du travail sans erreurs, il peut y avoir des ajustements à faire de temps en temps. Je fournis pourtant de gros efforts et j’ai une excellente feuille de route. Si un client désire des modifications, je suis toujours prête à les exécuter rapidement et avec le sourire.

J’ai aussi un excellent système de classement pour mes courriers électroniques, documents et instructions et j’ai compris récemment que ceci était une excellente manière de travailler lorsqu’on dirige sa propre entreprise.

Un nouveau client m’a accusée d’avoir fait des erreurs dans un projet et a été très négatif et désagréable dans ses accusations.

Je me sentais mal, et je ne comprenais pas ce qui aurait bien pu se passer avec les projets que j’ai pourtant vérifiés à plusieurs reprises. J’ai donc relu les documents, courriers électroniques et instructions dudit client et j’ai réalisé que le document en question et qui faisait l’objet des accusations avait été préparé par quelqu’un d’autre et que j’avais reçu des instructions spécifiques de ne pas modifier ou changer le texte, mais seulement d’y insérer des images et de copier-coller les coordonnées du client. Les erreurs de frappe ou de retranscription venaient donc de la personne qui avait préparé ce document. Les autres projets demandés avaient été écrits par moi et ne comportaient aucune erreur. On m’a spécifiquement demandé de ne pas vérifier ou modifier l’autre document, mais de simplement y insérer les graphiques et coordonnées.

Je suis d’accord avec le dicton susmentionné, mais je recommanderais quand même aux gens de bien vérifier avant de lancer de telles accusations car j’ai une excellente mémoire et un système de classement hors-pair. Je ne prendrai pas le blâme pour les autres.

 

Healthy balance/L’équilibre santé April 5, 2010

I recently read an article that said something about clients not caring about your personal life and well-being. Well, perhaps this is true. But I think that when you are an entrepreneur, you absolutely need to maintain a healthy balance between working in your business, working on your business and taking care of yourself and your life.

Without this balance, it is just too easy to burn out, become overwhelmed, make mistakes and end up regretting your decision to venture out on your own.

We don’t want this.

We want happy, productive, original, competent and healthy VAs who love what they do and know just how important it is to divide their energy in order to run a professional, smooth and fabulous service.

As time goes by and as I gain experience in this freelance venture, I have also noticed that I tend to gravitate towards clients who understand this crucial need for balance. I also tend to move away from clients who have no concept of and no respect for the time and effort that is needed for me to keep my business successful and to keep myself happy in the process.

I believe that business is moving away from the old fashioned concepts and bureaucratic beliefs that have resulted in so many workers on sick leave, so many costly errors and so much staff quitting to get away from bad management and an unhealthy outlook.

Take care of yourself, take care of your business and you will enjoy doing the work even more.

***

J’ai récemment lu un article qui disait que les clients se fichent éperdument de notre vie privée et de notre bien être. Ceci est sans doute assez vrai. Par contre, je crois qu’en tant qu’entrepreneur, il faut absolument en arriver à maintenir un bon équilibre entre le fait de travailler pour notre entreprise, dans notre entreprise et de prendre soin de soi et de sa vie personnelle.

Sans ce précieux équilibre, il est trop facile de finir en burnout, être complètement dépassé, commettre des erreurs et finir par regretter notre décision de partir en affaires.

Nous ne voulons pas en arriver là.

Nous voulons des AVs heureuses, productives, originales et en santé qui adorent ce qu’elles font et qui connaissent bien l’importance de partager leurs énergies afin d’offrir un service professionnel, agréable et hors pair.

Avec le temps et l’expérience en tant que travailleur autonome, j’ai remarqué que je tends à graviter vers les clients qui comprennent ce besoin d’équilibre. Je tends aussi à m’éloigner des clients qui n’ont aucun concept ni aucun respect pour le temps et l’effort requis afin de faire de mon entreprise un succès tout en restant heureuse et en santé.

Je crois que le monde du travail s’éloigne des anciens concepts et des vieilles croyances bureaucratiques qui ont comme résultat un si grand nombre de travailleurs en congé de maladie, qui sont la cause directe de tant d’erreurs coûteuses et du haut taux de roulement des employés quittant leurs postes afin de s’éloigner d’une mauvaise gestion et de mentalités qui ne tiennent pas compte de la santé et du bien être des individus.

Prenez soin de vous, prenez soin de votre entreprise et vous prendrez davantage plaisir à accomplir votre travail.

 

Please be polite/La politesse, SVP! March 26, 2010

In business, as in so many other areas of life, it is important to be polite. I can understand people being stressed, tired and preoccupied. I can also understand people having a bad day, but I go through these experiences myself and yet I am always able to remain polite and to be nice to the people who surround me.

As a VA, I am lucky. My clients are usually very polite, agreeable and good to work with.

I sometimes work on site for certain clients and must be available for several professionals and help them any way I can. Since my schedule changes and they are often too busy to remember which days I am actually present, I send a short e-mail every Friday, letting them know what days and hours I will be on site for the upcoming week.

This has always been easily accepted and appreciated. I admit, I’ve been told that some of them don’t take time to actually read my e-mail, but they still appreciate receiving the information, just in case. I completely understand this.

However, I was recently surprised to receive an e-mail from one of the professionals who has been getting my notices for 6 months now on a weekly basis. The e-mail went like this:

“Remove me from this mailing list. I am not interested in your schedule.”

Now, had this person simply asked to be removed from the list, I would have obliged immediately without any problem at all. I can understand such a request. Had he added a little word like “please”, it would have been even better. The second sentence was too much and very rude on his part.

I guess having all those credentials after your name really does not make you a better person. Lesson learned.

Please make an effort to be polite. I am on site to help in any way I can. It is my pleasure to do so… and please take note that I am not interested in your inability to be polite.

***

En affaires, comme dans la vie, il est important d’être poli. Je peux comprendre que les gens soient stressés, fatigués et préoccupés. Je peux aussi comprendre que quelqu’un puisse passer une mauvaise journée, car il m’arrive de vivre ce genre de situation aussi. Pourtant, je demeure toujours polie et agréable envers les gens qui m’entourent et avec qui je travaille.

En tant qu’AV, je suis plutôt chanceuse. Mes clients sont habituellement très polis et agréables. J’aime travailler avec eux.

Il m’arrive également de travailler chez des clients où mon rôle est d’être disponible pour les professionnels sur place et les aider du mieux que je peux. Puisque mon horaire est changeant et qu’ils sont souvent beaucoup trop occupés pour se souvenir des dates et heures, je transmets un bref courrier électronique à mon groupe à tous les vendredis afin de préciser les journées et les heures que je serai sur place dans la semaine à venir.

Ce geste a toujours été bien accueilli et apprécié. Je dois admettre que certains m’ont avoué ne pas lire mes messages, mais ils sont quand même contents de recevoir l’information, au cas où.

J’ai par contre été surprise récemment de recevoir un courrier électronique de la part d’un des professionnels qui reçoit mes messages depuis 6 mois maintenant à chaque semaine. Le courriel se lisait ainsi:

« Retirez-moi de cette liste. Je ne suis pas intéressé à connaître votre horaire. »

Cette personne aurait pu simplement demander à être retirée de la liste, point final. J’aurais très bien compris sa demande et je l’aurais fait, sans problèmes. Il aurait pu ajouter un « svp », ce qui aurait déjà été un peu mieux. La deuxième phrase était de trop et très impolie de sa part.

J’ai compris que même si on a des tas de diplômes et de lettres après son nom, ceci ne fait pas de vous une meilleure personne.

Faites un effort pour rester polis. Je suis là pour vous aider et ça me fait plaisir. Je ne suis pas intéressée par votre manque de politesse et de savoir vivre.

 

Don’t forget to say goodbye/N’oubliez pas de dire au-revoir February 27, 2010

As a VA, I have regular clients as well as occasional ones. All of them are important to me. Every now and again, I survey my client files and send a note to those who have not sent any projects in a long time. I do this to remind them that I am available, to find out what they are up to and to see if they still want to continue working with me.

Most of the time, they just don’t have any active projects for me. Sometimes, they are preparing for something big and they take this opportunity to ask me if I can reserve some time for them in the coming weeks. And then there are the clients who have simply disappeared, gone out of business or fallen off the face of the earth.

My client-VA relationships are based on trust, respect and professionalism. It would be nice if clients could send an e-mail or make a phone call to say goodbye when the relationship is coming to an end for one reason or another.

A VA’s clients are important. Don’t underestimate the importance of saying goodbye.

It can be a great opportunity to go over our collaboration, give and receive constructive feedback, and wish each other success in our mutual future endeavours.

***

En tant qu’AV, j’ai des clients réguliers ainsi que des clients occasionnels. Ils sont tous importants pour moi. Je fais régulièrement le tour de mes dossiers de clients et je communique avec ceux qui n’ont pas envoyé de projets depuis un bon moment. Je fais ceci pour leur rappeler que je suis disponible, me renseigner sur leurs projets en cours et vérifier s’ils désirent poursuivre notre collaboration.

La plupart du temps, ils n’ont tout simplement pas de projets pour moi. Parfois, ils sont entrain de préparer un gros contrat et profitent de ce moment pour me réserver du temps dans les semaines à venir. Et puis, il y a les clients qui ont tout simplement disparu, ne sont plus en affaires ou sont mystérieusement introuvables.

Mes relations client-AV sont basées sur la confiance, le respect et le professionnalisme. Il serait agréable si les clients pouvaient au moins transmettre un courriel ou me téléphoner pour me dire au-revoir lorsque la relation se termine pour une raison ou pour une autre.

Pour une AV, les clients sont importants. Ne sous-estimez pas l’importance d’un au-revoir.

Dire au-revoir peut être l’occasion parfaite de passer en revue notre collaboration, donner et redevoir du feedback constructif et se souhaiter du succès mutuel dans nos projets futurs.

 

Look world, I’m letting it all hang out! Hey tout le monde, je n’ai rien à cacher! September 20, 2009

Filed under: Uncategorized — matamich @ 2:55 pm
Tags: , , , , , , , ,

VacuumPinUp Look world, I’m letting it all hang out!

Today’s youth has been born into and grown up with Internet. It is an integral part of their lives. They have blogs, Facebook pages, Twitter accounts, e-mails, avatars and so on. They let it all hang out, just like I used to pour my heart and soul out into my little paper journals, the ones that had the lock and tiny key. Except, they write it all down on the Web, for the entire world to see.

I have told my 16 year old daughter many times not to write anything on Internet that she would not want the whole world to see. I have warned her not to be lulled by the “privacy” options of certain sites, blogs or pages. I have explained how things can be misinterpreted, misused and can come back to haunt you at very inopportune times much later in your life.

Sadly, my advice has not yet impressed her. I notice it when her Facebook status is a long, endless rant with swearwords galore and private details about how angry she is at her boyfriend. Or when her blog picture is a close up shot of the cleavage piercing she got without my permission while running around Old Québec with her best friend.

When you write things on the Web, make sure you don’t mind if the entire world can see it. Take a second to think about how it reflects on you. Is this the image you want to project, or could you use a time out, some deep breathing and a simple rewrite?

 ***

Hey tout le monde, je n’ai rien à cacher!

Les jeunes d’aujourd’hui sont nés et ont grandi avec Internet faisant partie intégrante de leur vie. Ils ont des blogues, des pages Facebook, des comptes Twitter, des courriels, des avatars, etc. Ils se livrent, cœur et âme comme je le faisais jadis dans mes journaux intimes, ceux avec les petites serrures dorées et les minuscules clés. Sauf que les jeunes écrivent tout sur Internet et livrent tout aux yeux du monde entier.

J’ai souvent répété à ma fille de 16 ans de ne jamais écrire sur Internet ce qu’elle ne voudrait pas que le monde entier puisse potentiellement lire. Je l’ai avertie de ne pas se laisser berner par les aspects « privés » de certains sites, blogues ou pages. Je lui ai expliqué comment nos écrits peuvent être mal interprétés, mal utilisés et revenir nous hanter dans des moments très inopportuns de l’avenir.

Elle n’est malheureusement pas très impressionnée par mes conseils et je peux valider ceci lorsque je lis un de ses interminables statuts sur Facebook où elle se défoule avec des jurons et plein de détails intimes alors qu’elle est en colère contre son petit ami. Je peux le voir aussi lorsque sa photo de blogue est un gros plan de son piercing de décolletage qu’elle s’est fait faire sans ma permission alors qu’elle était en cavale dans le Vieux Québec avec sa meilleure amie.

Lorsque vous écrivez sur le Web, assurez-vous d’être confortable avec le fait que le monde entier puisse vous lire. Prenez du temps pour penser à l’image que vous projetez. Est-ce bien ce que vous voulez diffuser ou avez-vous besoin d’un temps de pause, de quelques profondes respirations et d’un peu de travail d’édition?

 

I feel so used/Ne vous servez pas de moi August 26, 2009

ifeelsoused

As a Virtual Assistant, I am asked to produce bids and quotes for various projects on a regular basis. This is a normal part of my job. What I don’t appreciate are people who ask me for detailed bids/quotes on specific jobs, question me about my rates and the way I work, grill me on my methods and then never contact me again but reappear somewhere down the line, working for a client as a Virtual Assistant and using all my information, methods and/or my exact bid or quote!

I understand that a great way to learn to be a good VA is to watch others who are successful in their niche, but please be honest when you want or need information to help you in your business. Usually, it will be my pleasure to give you a hand.

It is not my job to put in all the leg work for a difficult bid or quote that you have been asked to produce.

Please don’t use me.

 

***

Ne vous servez pas de moi

En tant qu’adjointe virtuelle, on me demande souvent de produire des soumissions et des coûts pour divers projets. Ceci est un aspect normal de mon travail. Ce que j’apprécie beaucoup moins, ce sont les gens qui me posent plusieurs questions afin d’obtenir une soumission détaillée et des coûts ventilés sur des projets particuliers, me posent des questions sur mes tarifs et m’interrogent sur mes méthodes de travail, pour ensuite ne plus jamais communiquer avec moi et réapparaître en bout de ligne, en tant qu’adjointe virtuelle offrant des services à un client en utilisant mon information, mes méthodes et/ou ma soumission exacte!

Je comprends qu’il est bon d’apprendre à être une excellente AV en observant celles qui ont du succès et qui réussissent dans leur spécialité, mais soyez honnêtes lorsque vous avez besoin d’assistance ou d’information pour vous aider dans votre travail. La plupart du temps, il me fera plaisir de vous donner un coup de main.

Par contre, je n’ai pas à faire le travail à votre place lorsque vous avez une soumission à produire pour un client.

Ne vous servez pas de moi.

 

Bids, quotes and waiting/Soumissions, estimés et attente August 18, 2009

stressed-out1

Don’t leave me hanging

As a Virtual Assistant, I regularly have clients ask for bids, quotes and estimates on certain jobs before they give me the go-ahead. When it is a small quote, this is really no problem. However sometimes, giving an adequate bid or quote takes time, research, calculations and a whole lot of organizing. Often, the client wants and/or needs this bid urgently, so it is not rare to end up having to put in overtime and work late to deliver a professional and realistic quote on time.

My bids and quotes are free. They are part of my job and offering them without charge is my way of showing clients that I am a true professional, I know my work and my job and they can feel confident.

What I really hate, is when I do all this work to get a good, solid quote to a client in a timely fashion, and then I just don’t hear from them for the longest time and sometimes I never hear from them again.

I do realize that shopping around is your right and it is also a smart thing to do. I do the same. But one thing sets me apart from many others. When I make my decision, I always notify everyone who worked to give me a quote or bid for a job or a product. Whether the decision is positive or negative, I let them know and I expect the same courtesy for myself. If your project is cancelled or put on ice for awhile, I can understand that as well. It happens to all of us. Just tell me and I’ll put your file aside and wait to hear from you when things are back on track.

You see, letting me know will help with my planning and show me that even if you do not choose me, my efforts were appreciated and you respect my time. Who knows? Perhaps we will have the chance to work together sometime down the line? If you responded to my quote, then I already know that we are looking at a potentially great VA-Client relationship.

Be consistent, follow through. It reflects well on you.

***

Ne me laissez pas en plan.

En tant qu’adjointe virtuelle, j’ai des clients potentiels qui me demandent régulièrement des soumissions, estimés et prix pour certains projets avant de m’autoriser à procéder. Lorsqu’il s’agit d’un petit estimé, il n’y a aucun problème. Par contre, un bon estimé demande parfois du temps, de la recherche, des calculs et de l’organisation. Souvent, le client veut /doit avoir sa soumission en urgence, il n’est donc pas rare de me retrouver en train de faire des heures supplémentaires et de travailler tard afin de pouvoir livrer une soumission réaliste et professionnelle rapidement.

Mes estimés sont gratuits. C’est un service qui fait partie de mon travail et de les offrir sans frais est un peu ma façon de montrer aux clients que je suis une vraie professionnelle qui connaît son travail et avec laquelle ils peuvent se sentir en confiance.

Ce que je n’aime pas du tout, c’est quand je fais tout ce travail afin de produire un estimé qui se tient et de le livrer à courte échéance, et puis je n’entends plus parler du client pendant très longtemps et parfois, je n’ai plus de nouvelles du tout.

Je comprends qu’il est bon de magasiner et comparer. Je fais la même chose. Sauf que ce qui me distingue des autres c’est qu’une fois ma décision prise, j’avise toutes les personnes/entreprises qui ont produit une soumission pour moi pour du travail ou un produit. Que la réponse soit positive ou négative, ils sont avisés et je m’attends à cette même courtoisie pour moi-même. Si votre projet est annulé ou mis sur la glace, je peux très bien comprendre. Ceci m’arrive aussi. Dites-moi tout simplement ce qui se passe et je mettrai votre projet de côté en attendant d’avoir de vos nouvelles un peu plus tard lorsque tout sera de nouveau en marche.

Le fait de m’aviser m’aidera dans ma planification et me démontrera que, même si vous ne me choisissez pas pour un projet en particulier, vous appréciez mes efforts et vous respectez mon temps. Qui sait, nous aurons peut être un jour le plaisir de collaborer ensemble sur un projet futur? Et si vous répondez à ma soumission, je sais déjà que nous avons de bonnes chances d’avoir une très belle relation AV-Client.

Assurez un suivi, ça reflète bien sur vous.

 

I don’t like lazy people/Je n’aime pas les gens paresseux June 25, 2009

Human nature tends to find and take the easy route. Even I sometimes feel this way. But I always suck it up and make the effort that is required to do things right or in a timely fashion. I have come to learn that procrastinating, or putting jobs off until later is never a good decision. If the job is hard or boring or simply not much fun, then better to get it done quickly and have more free time later, right?

I also think that if you do something, you should do it well.

Therefore, it drives me crazy to see laundry that has been washed, dried but then left sitting in the dryer for days. Or boots and shoes and clothing that have been left to lie where they dropped. Or half finished renovation projects that remain that way sometimes for over a year. I don’t like it when someone promises to take care of cleaning one small room every week and yet I regularly notice that weeks have gone by without the task actually getting done. It makes me crazy when someone promises to rinse out the dirty tub after their bath, actually making a point to say it out loud, and then simply don’t get around to it.

I could go on, but you get the point.

Lazy is not sexy or attractive. Ever. Be proactive. Do things. Make good on your promises. Take care of business. Finish what you start and always do it well.

***

La nature humaine tend vers la voie la plus facile et je ne suis pas étrangère à ceci. Souvent, j’aimerais faire le moindre effort et me reposer, mais je me pousse à faire ce qui est requis afin de compléter mes tâches, projets, responsabilités d’une manière rapide et efficace. L’expérience m’a appris que la procrastination, ou le fait de remettre à plus tard n’est jamais une bonne décision. Si la tâche est ardue ou ennuyante ou tout simplement casse-pied, vaut mieux la compléter tout de suite pour avoir du temps libre pour nos loisirs plus tard, non?

Je crois aussi que si ça vaut la peine de faire quelque chose, alors ça vaut la peine de BIEN le faire.

Je déteste constater qu’on a fait laver des vêtements, qu’on les a fait sécher mais qu’ils ont ensuite été oubliés dans la sécheuse pendant des jours. Idem pour les bottes, chaussures ou vêtements qui ont été laissés là où on les a retirés. Même chose pour les projets de rénovations qui sont à moitié terminés et qui le demeurent parfois pour plus d’un an. Je n’aime pas quand on promet de nettoyer une petite pièce à chaque semaine et que je constate ensuite que ladite pièce n’a pas été touchée pendant plusieurs semaines en ligne. Ça me rend dingue quand on promet de rincer le bain, qu’on l’annonce haut et fort telle une noble intention, et puis le bain reste sale pour la prochaine personne à s’en servir (en l’occurrence, moi).

Je pourrais continuer, mais je sais que vous saisissez.

La paresse n’est pas une caractéristique sexy ou attrayante. Jamais. Soyez proactifs. Faites des choses. Tenez vos promesses. Faites ce que vous devez faire. Terminez ce que vous commencez et surtout, faites le bien.

 

Give me a quote/Donnez-moi une soumission June 19, 2009

I could call this “Give me a quote on anything” but the point I really want to get across is that when you ask your Virtual Assistant for a quote on a job, you have to be relatively precise. I cannot count the times I have received requests for quotes, asking me how much it would cost to translate a document or retype it, or correct it, change the format, and/or transcribe an audio file but WITHOUT supplying the file, the word count or precisely what the client wants me to do.

And yet they expect a fast and precise quote. If I give them a ballpark figure because I lack information and indicate that my price may vary a bit, they seem surprised, insulted and wary of me, as if I was trying to stiff them or squeeze out the extra bit of money.

Is it so hard to understand that with a rate per word for translation, for example, I need the word count to calculate a total price? I need to read the document or at least part of it, to estimate the degree of difficulty, how technical or scientific it might be and if any research is necessary for specific terminology.

When asking for quotes, please give as much information as possible to your Virtual Assistant and she will do her very best to consider all aspects of your project and give you her best possible rate.

Would you ask a painter for a precise estimate to repaint your home without giving him the surface, the number of colors, any difficult or inaccessible areas, whether the job is an interior or exterior one? I think not. The same rules apply to a Virtual Assistant. Most of us will give you an estimate for free. This takes time, concentration and effort. At least have the courtesy to supply all the information we need to give you the quote you expect.

***

Cette intervention pourrait s’intituler « Donnez-moi une soumission sur n’importe quoi » mais en fait, ce que je veux exprimer c’est qu’il est important d’être précis lorsque vous demandez à votre adjointe virtuelle de vous faire une soumission sur un projet. Je ne compte plus le nombre de fois où on m’a demandé combien cela coûterait pour traduire, retaper, corriger, formater, éditer et/ou transcrire un fichier, mais SANS me fournir ledit fichier, le nombre de mots ou une idée plus précise de ce qu’on attendait de moi.

Et pourtant, ces clients s’attendent à une soumission précise. Si je leur donne un montant approximatif en leur indiquant que le prix peut varier un peu, ils semblent surpris, insultés et un peu méfiants, comme s’ils croyaient que je voulais les rouler ou leur soutirer le plus d’argent possible.

Est-ce si difficile de comprendre que pour établir un total en traduction, pour un tarif au mot, il me faut le nombre de mots? Je dois lire ou au moins consulter une partie du document afin de déterminer le degré de difficulté, si c’est technique ou scientifique et/ou s’il y aura de la recherche terminologique à effectuer.

Lorsque vous demandez des soumissions, donnez autant d’information que possible à votre adjointe virtuelle et elle considérera alors tous les aspects de votre projet afin de vous donner son meilleur prix.

Demanderiez-vous à un peintre de vous donner un estimé pour repeindre votre maison sans lui donner la surface à couvrir, le nombre de couleurs, les endroits qui sont difficiles d’accès et/ou si le travail doit se faire à l’extérieur ou à l’intérieur? Je ne crois pas. Les mêmes règles s’appliquent pour votre adjointe virtuelle. La plupart des adjointes offrent leurs estimés tout à fait gratuitement. Ceci demande du temps, de la concentration et des efforts. Ayez au moins la courtoisie de nous fournir toute l’information nécessaire afin de vous fournir l’estimé que vous attendez.